A propos

Pour lâcher-prise nous devons savoir ce que nous tenons » nous dit Nisargadatta.

Mais qu’est-ce que cela veut dire exactement ?

Le lâcher-prise est souvent pris pour une action mentale sur notre vie extérieure.

Se détacher du résultat, ne rien attendre, lâcher le contrôle, accepter…

Comment le faire quand nous sommes en survie ?

Comment le faire quand des éléments intérieurs non reconnus nous rattrapent dans le cœur de notre personnalité ?

Dans ma compréhension, comme la manifestation de notre vie est fortement liée à notre alchimie personnelle, le lâcher-prise est avant tout intérieur. Il s’exerce à partir des informations que nous maintenons dans notre inconscient et tout notre système d’images fausses : de soi, du monde et de l’être humain.

Comme il y a une résistance pour accéder à ces informations et que notre égo se construit sur cette résistance à ces informations et qu’il ne peut exister sans ces informations puisqu’il ne pourrait plus les retenir, le lâcher-prise demande un « non-lâcher-prise ».

Pourquoi ?

Parce que pour lâcher ce que nous tenons il faut d’abord le rencontrer et traverser une résistance qui peut être très solide et tentaculaire. Nous confondons facilement « laisser-aller » avec « résignation » ou « lâcher-prise » et cela n’a rien à voir.

Si je reprends la définition du bonheur de Jean-Pierre Schnetzler :

« Apprendre à mourir à chaque instant, c’est la meilleure façon d’apprendre à vivre ».

Il me semble impossible d’appliquer cette idée magnifique par simple motivation mentale. Pour pouvoir le faire, cela peut exiger une exploration de son comportement inconscient très important et fouillé et une compréhension appropriée.

Voilà pourquoi le lâcher-prise, à mon sens, est un voyage bien plus qu’un acte découlant d’une idée.

C’est à ce voyage auquel je vous invite à participer.

Pour mieux le comprendre, vous pourrez découvrir et participer à des :

Réflexions méditatives,

Réflexions sur des citations,

Partages d’expériences.

(Si l’envie d’écrire un article sur le thème vous prenait, n’hésitez pas à me le proposer. Si je le trouve dans le cadre de ce blog, à mon tour je n’hésiterai pas à le publier.)

Pour l’expérimenter vous trouverez sur mon autre blog : l’instant de l’être.

les formations « Nerti » et « Surfez votre vie »

la possibilité de vous inscrire aux 3 espaces membres gratuits des deux blogs :

1/ Exercices de lâcher-prise et méditations guidées

2. Nerti (incluant le premier)

3. Surfez (incluant les deux autres)

Mes accompagnements.

 

Les commentaires sont fermés.