Avant de lâcher prise

La vie me bouscule

Par ma femme, mes enfants, mes amis … mes clients …. mes échecs et mes réussites

Elle me remet devant mon mur

Entre l’extérieur et l’intérieur

Ma citadelle

Mon arrogance, mon orgueil, ma dévalorisation, mon ignorance…. mes protections….

Mes comportements basés sur ses valeurs de conséquences.

Avant de lâcher prise

Merci à Annie LeroyJe suis touché

Je m’en aperçois ou pas

Je regarde à l’intérieur ou pas

Ainsi je peux m’apercevoir sur quoi je reste

Ainsi je peux laisser les mots me dirent leurs maux

Ainsi je peux observer sur quoi je bâtis ma vie

Ainsi je peux laisser vivre les vibrations non acceptées

Et me rendre compte qu’elles ne me font ni disparaître ni mourir

Et ainsi je peux me rendre compte que je me suis défendu pour rien

Mais cela a construit mon expérience

Mon chemin de croix – mon chemin de croit – mon chemin de croît

Dit la grenouille qui voulait être plus gros que le bœuf.

Alors quand je lâche prise 

Je rejoins un espace infini qui me porte et qui stoppe….. l’attache au cours de mes pensées.

Je perçois comme une respiration douce et sereine, une ouverture calme et pleine ouverte sur le tout et le rien – un instant suspendu perpétuel.

Quand je lâche prise

La douceur m’entraîne doucement dans la joie

Mes cellules vibrent, chantent, s’entrelacent, dansent et se bousculent

Le rire se dessine et s’immisce.

Quand je lâche prise

L’extérieur me rejoint comme un ami qui se fond dans une formidable unité

Un savoir qui me prend et m’initie

Un savoir que je saisi dans l’instant, et qui jamais n’est mien

Un savoir imperceptible. Un « ça voir » – à chacun de mes pas.

Et quand je quitte cet espace – la vie me bouscule…. et je retourne dans l’attente de découvrir sur quoi je suis attaché et retourné à cette immensité.

 

Maintenant

Et toi – Et vous ?

Aucun commenatire.

Laisser un commentaire