De la croyance à l’évidence.

 

Merci à www.astrofiles.net

Merci à www.astrofiles.net

Cedric Vimeux du blog Virtuose Marketing nous propose de publier un article sur “le livre qui a changé ma vie”

 

Personnelement, je ne peux dissocier deux livres complémentaires dans ce qu’il m’ont apporté : “Le guide pour débutants en psychologie quantique” de Stephen Wolinsky et “Au coeur de l’instant” de Jean Bouchart d’Orval.

J’ai déjà développé, pour un événement d’Olivier Rolland, ce que ces deux bouquins m’avaient apporté, voici l’article : “I’m poor lonesome cowboy, mais je me soigne”.

 

(NB les liens que je donne dans l’article, sont répétés à sa fin)

 

Pour cette article j’aimerais parler plus précisément de trois valeurs et actions qui sont fondamentales aujourd’hui dans ma vie :

 

  • la rencontre avec son pôle biologique,
  • la pratique intérieure de l’instant,
  • l’entente du coeur de l’instant.

 

Le premier est abordé dans le livre de Wolinsky, les deux autres dans le livre de d’Orval.

 

The beginners guide to quantum psychologyMa rencontre avec le pôle biologique.

 

Il y a environ 4 ans, j’effectuais une introspection en rapport au “moi”.

Par “moi” j’entends ce qui nous permet de nous faire une idée de qui nous pourrions être et que nous ne sommes pas.

 

Un peu de théorie.

 

En psychologie quantique, nous parlons de la structure faux noyau/faux soi, je vous invite à lire l’article : “la psychologie quantique une approche pour réaliser notre unité”. La structure du faux noyau/faux soi s’inscrit et s’immisce dans notre fonctionnement musculaire. Plusieurs approches en parlent à travers la mémoire corporelle, j’aimerais citer le RolfingIda Rolf parlait d’enveloppe musculaire, et de la biologie totale où l’éclairage est encore plus précis par le biais du projet sens.

 

Deux mots sur le rolfing.

 

Le rolfing est une sorte de massage volontaire où l’enveloppe musculaire, le fascia plus précisément, est “mise à plat”. Le thérapeute agit avec le coude, les poings et les mains.

Je n’ai pas expérimenté cette technique qui était recommandée par un de mes très bon thérapeutes : Etienne Jalenques. Je sais par contre que des souvenirs remontent très facilement avec cette pratique. Etienne la conseillait pour aller plus en profondeur dans sa propre thérapie.

 

Deux mots sur le projet sens.

 

Dans mon article, “le projet sens – le colosse qui dirige nos vies”, vous trouverez une explication claire sur l’élaboration de cette mémoire cellulaire ramenée à la conscience par le massage Rolfing. Ces informations qui constituent ce que Wollinsky nomme le faux noyau. Voilà ce qu’il en dit :

le faux noyau n’est pas votre « vous ». Ce n’est pas plus qu’un «  je pense » produit par votre système nerveux au terme de l’expérience d’un événement. A cause de ce terme, il ne peut être vous, puisque « Vous » étiez là avant que le « je pense » surgisse.”.

 

Ainsi, notre identification à ces informations nous met dans une erreur de vision.

Schématiquement, notre intellect crée le faux noyau pour calmer notre impression enfantine d’être séparé du tout. Ces explications formatent un conditionnement et une programmation. Nous sommes alors propulsé vers l’espoir d’un moi qui, nous le croyons, donnerait la vie à notre impulse musculaire et nous donnerait ce que nous sommes. En psychologie quantique, nous nommons ce phénomène, le faux soi. Quand vous lâchez prise, l’impulse de ce faux soi, image à laquelle nous nous raccrochons tous, l’expérience du “c’est l’attraction terrestre et la vie qui me fait tenir debout et agir” s’impose sans discussion.

 

Retour à mon expérience du pôle biologique.

 

Après avoir identifié plusieurs “moi” avec lesquels je fusionnais, il m’a été possible de lâcher cette vision. L’expérience qui en a résulté, fut la prise de conscience que l’univers entier me portait.

En fait ce ne sont pas les croyances, les idées, la volonté qui commande mes muscles, mais la vie elle-même. Bien sûr, si je reste sur des concepts établis, la vie me parlera à travers les médiums sur lesquels je reste. Comment pourrait-elle faire autrement, elle n’a aucun désire de viol, à part peut-être celle d’être reconnu par son canal, afin de fêter la rencontre ensemble.

 

Pendant dix ans de méditation je n’ai rien compris à ce que je faisais, la psychologie quantique allait m’éclairer sur cet enseignement directement par l’expérience.

 

Ce qui est vrai pour moi, est bien évidemment vrai pour vous.

 

Au coeur de l'instantQuelques années plus tard, le livre de Jean Bouchart d’Orval allait encore préciser des points sur mes découvertes.

 

Regarder son ego à travers les méandres de réflexions de son imagination mène à une errance et à une confusion. La vie n’est pas pensée, elle est actée. C’est donc dans l’instant qu’il est possible de voir où nous en sommes inconsciemment, dans ce qui est fait et non fait en nous et par nous. Mais qui est ce “nous”. Nous pouvons explorer notre alchimie intérieure et voir comment les jeux se font à travers nos programmations, nos décisions, nos évitements et notre conscientisation.

 

Quand dans l’instant nous réalisons avec honnêteté, accueil et acceptation ce sur quoi nous bâtissons notre vie, il est alors possible d’aller plus loin dans sa vision et explorer les déclenchements de nos actions.

 

Que voudrait dire, plus loin, dans sa vision ?

 

Plus loin que l’idée de ce que l’on se fait sur les choses, plus loin que tout ce que nous avons figé en rapport à des expériences à demi vécues et non conscientisées, plus loin que tous nos discours, nos bonnes raisons et nos bons conseils. Là où est entendable, l’espace du don et de la pure liberté qui nous guide dans la forme de notre vie. Dans ce que Jean nomme le coeur de l’instant, là où il n’y a plus rien, même pas soi et où tout y est en même temps.

 

C’est au-delà des mots et des maux, au-delà des pensées et des sentiments, au-delà du vécu inconscient et des émotions, au-delà de tout ce que nous pouvons imaginer. C’est juste en soi et en chaque existence.

 

Ces deux livres m’ont mis dans l’évidence de la pulsion de la vie et jour après jour, je perçois ses mouvements. Je ne connais pas de plus grand bonheur.

 

Si l’étude de ce qui nous freine dans la découverte de qui nous sommes vraiment, je vous propose de lire les 7 articles de l’événement : “Agir ? Réagir ? Mais qui ou qu’est-ce qui agit ou réagit” avec les 7 parties du huitième article caché (vous les trouverez dans le jeu : « les mots vous sourient. »

Ils sont éclairants sur ce qui anime l’humain dans son inconscient.

Ou voici le lien du premier, il vous conduira au deuxième qui vous conduira au troisième…etc…

Agir, réagir et actions automatiques, trois modalités d’actions différentes.

 

Un autre article intéressant sur la même thématique :

Le projet sens, le colosse qui dirige nos vies”.

 

Vous avez des questions ? N’hésitez pas à me les poser.

Vous désirez me rencontrer ? Sur le net, c’est facile !

 

6 commentaires pour De la croyance à l’évidence.

  1. hannah@technique Tipi 30/03/2013 à 3:08 #

    Bonjour Didier,
    En Lisant le résumé des titres de Cédric, je n’ai
    pas douté un seul instant de l’auteur de l’article sur la
    psychologie quantique!.
    Je croyais qu’il avait été traduit.
    Les français n’ont donc
    pas accès à ces trésors,
    heureusement que tu es là!

    • Didier 30/03/2013 à 8:59 #

      Un ami l’a traduit sauvagement traduit pour moi. Comme j’ai vu que le livre de Stephen était distribué gratuitement sur le net, je vais lui demandé si je peux diffuser le livre même mal traduit. Mais comme je le connais, je ne suis pas sûr de son acceptation.
      Bizzz Hannah

  2. daniel 29/03/2013 à 9:48 #

    le titre m’a interpelé.
    Depuis plusieurs mois, je l’intéresse à la mécanique quantique. Je ne connaissais pas la psychologie quantique.
    Dommage que le livre de stephen ne soit pas en français. Je vais explorer ce domaine.
    Donc, à bientôt.
    Daniel

    • Didier 30/03/2013 à 9:03 #

      Bonjour Daniel,

      Content de te voir ici. D’après ce que je sais, Nisargadatta, le mentor de Stephen voyait dans la neuroscience et la physique quantique une compréhension du « qui nous sommes vraiment ». Les médecines quantiques développent l’affaire dans une piste que je trouve égotisque, c’est-à-dire dans un contrôle. Elle est bien sûr utile. Ce que donne Stephen est plus du chemin à faire pourdistinguer ce que nous sommes de ce que nous ne sommes pas. Ce blog est dédié à ce chemin. Bien à toi. Didier

Trackbacks/Pingbacks

  1. système de survie en rapport au projet sens du décodage biologique et des faux noyaux et faux soi de la psychologie quantique. qu'est-ce-que voudrait dire survivre - 29/05/2013

    […] s’expérimente dans “l’état sans état”., en avant-goût vous pouvez lire ou imprimer celui-ci. Avant, je vais continuer mes écrits sur ma compréhension de la biologie totale et vous parlerai […]

  2. Le livre qui a changé ma vie - 12/04/2013

    […] Le guide pour débutants en psychologie quantique […]

Laisser un commentaire