La citation d’un mois de juillet 2013.

J’ai déjà déposé par-ci par-là une citation sur ce blog. Blog qui aimerait avoir comme une de ses vertus, l’incitation à la réflexion méditative et l’exercice de l’élargissement de sa vision. J’en appelle à tous et à chacun dans cette tâche.

Montagnards ! Montagnards ! Montagnards, les commentaires sont là.

Un homme bien connu et très étonnant me plaît et m’inspire particulièrement. J’aime entendre la spiritualité chez les « soi-disant » non spirituels. Einstein en fait partie.

Vous contestez ? Montagnards…

Voici la citation choisie, de ce grand petit homme.

 

Merci à dreamer07 et sxc.hu

Merci à dreamer07 et sxc.hu

« Un être humain fait partie d’un tout que nous appelons « l’Univers » ; il demeure limité dans l’espace et le temps.

Il fait l’expérience de son être, de ses pensées et de ses sensations comme étant séparé du reste – une sorte d’illusion d’optique de sa conscience. Cette illusion est pour nous une prison,  nous restreignant à nos désirs personnels et à une affection, réservée à nos proches. 
Notre tâche est de nous libérer de cette prison en élargissant le cercle de notre compassion afin qu’il embrasse tous les êtres vivants,
 et la nature entière, dans sa splendeur… »

Mais… j’aimerais faire une retouche, j’espère qu’il ne m’en voudra pas, celui qui disait qu’à l’école il était plutôt Franck qu’Albert.

 

Notre tâche est de nous libérer de cette prison en élargissant le cercle de notre compassion afin qu’il embrasse tous les êtres vivants,
 et la nature entière, dans sa splendeur… »

Je ne crois pas qu’une action extérieure comme se pousser à aimer (mentalement) les choses de la vie (gens, animaux, objets…) puisse être vraiment et réellement efficace à élargir notre compassion. Pour nous libérer de la prison, je ne connais, aujourd’hui de voie plus royale que le fait de s’apercevoir des éléments de notre prison pour s’apercevoir ensuite qu’elle n’existe pas réellement et que nous sommes bien plus que cela ou bien moins, c’est la même chose. À ce moment, l’amour prend notre esprit et peut nous inonder de son parfum. 

Un commentaire pour La citation d’un mois de juillet 2013.

  1. hannah@technique Tipi 30/07/2013 à 4:15 #

    Bonjour mon ami,
    ça a l’air simple quand tu décris qu’il suffit
    de s’apercevoir que notre prison n’existe pas
    réellement… c’est quand même pas si facile de
    se surprendre en train de peindre des barreaux
    à ses fenêtres, même si on fait ça une bonne parti de la journée!

    PS, Je t’ai lancé un petit défi pour l’été sur mon dernier
    article: il s’agit de présenter à ton tour ton morceau de musique
    ou ta chanson préférée de l’été en écrivant un article.
    Tu trouveras tout sur le site de lolobobo que j’ai mis en lien
    dans mon dernier article:
    http://www.forme-sante-ideale.com/musique-sacree-sur-radio-des-blogueurs/

Laisser un commentaire