L’article caché – Les mots vous sourient (1).

l’événement en un clique

« La vigilance est le chemin du royaume immortel. La négligence celui qui conduit à la mort »

Bouddha.

NB : Ce huitième article exposera plusieurs clés que je considère importantes pour mener sereinement sa vie sur terre.

Avant ou après l’action qui se fait de toute façon à un moment ou à un autre, il me semble opportun de se questionner sur, je parle à la première personne du singulier pour tous  

Quels sont les moteurs qui me font vivre et effectuer telle ou telle action ?

Quelles sont mes intentions inconscientes dans tel ou tel activité ou projet ?

Quel rapport j’entretiens avec mon inconscient ?

C’est pour moi un axe primordial : entendre son inconscient.

Trop facile de déclarer : « ce n’est pas moi, c’est mon inconscient ». Et pourtant c’est vrai, nous ne sommes pas notre inconscient, mais qui donc d’autre que nous devrait l’entendre. Qui d’autre que nous devrait ou pourrait en prendre la responsabilité ?

Maintenant, faisons une différence entre inconscient et non-conscient. Nous avons deux façons différentes d’aborder ce « à côté de nous ». Dans notre espace « hors conscience » vont s’activer soit des informations hors de notre conscience, ce que je nomme le non conscient, informations simplement non conscientisées, soit des informations à éviter par celle-ci.

Pour connaître les informationq non-conscientes, facile, il suffit de prendre contact acec cet espace et de regarder ou d’entendre ces informations.

Pour l’inconscient, plus difficile, comme les informations sont à éviter il y aura immanquablement une résistance. Et si elles sont activées vers notre conscience, alors notre cerveau nous mettra dans un comportement réactif.

Dans ce type, nous sommes manipulé par notre cerveau.

La différence est considérable. Pourquoi ? Par ce que la notion d’inconscient fait obligatoirement appel à la notion de refoulement, et le refoulement implique obligatoirement une mystification de soi et oblige notre cerveau à créer une résistance à conscientiser les informations refoulées donc, par voie de conséquence, le mensonge et la peur, ce qui influence nos actions.

En passant, je me permets de vous poser une question ; « Croyez-vous que les informations que vous refoulez, sont inactives dans vos vies ? »

Ainsi, des milliards d’informations s’éveillent et s’endorment dans notre non-conscient ou inconscient. Autour, un mécanisme incroyable actionne notre alchimie interne. Elles sous-tendent nos comportements, nos pensées, nos émotions, nos croyances et nos sens de vie. Quand vous commencez à regarder toute cette vie, tout cinéma devient ennuyeux et dépassé ; c’est le plus beau des films : l’orchestration de la vie. Et le plus merveilleux : quand vous arrêtez de combattre ces informations vous accédez à un autre champ de conscience.

Aussi, si je veux être au courant de ce qui anime ma vie, c’est à mon inconscient que je dois le demander.

La vigilance pour ce faire est alors de rigueur, et elle s’exerce avant tout dans le moment présent.

C’est la deuxième clé :

« Discerner dans le moment présent le conscient (ce dont je m’aperçois, l’extérieur…) et le non conscient (ce qui est actif, vivant mais non visible dans un premier temps).


J’en parle dans l’article « Cinq clés pour sortir de la crise ».

Rien ne semble évident, et pourtant…tout apparaît dans le moment présent.

Voilà une des raisons qui me pousse à construire cet événement sur le labyrinthe, ladécouverte, les choses légères et celles moins légères, l’apparent et le caché. Ce qui joue dans l’existence humaine. C’est dans le langage de nos vies, notre aventure.

 

2 commentaires pour L’article caché – Les mots vous sourient (1).

  1. Sinje 07/01/2013 à 7:52 #

    Salut Didier, j’ai réussi à duper la souri verte pour venir ici. (Je ne sais pas si c’est de nouveau mon ordi qui me joue des tours ou si ce sont tes pages qui sont lourdes à se charger et donc parfois affichent une page web non accessible, à vérifier avec d’autres de tes lecteurs !) La question que je me pose maintenant c’est celle du thème que tu nous propose d’exploiter pour écrire à notre tour si nous le souhaitons. Ici, est-ce que tu souhaites qu’on aborde le sujet de entendre son inconscient à notre manière de façon humoristique? ou anecdotique?
    En tout les cas j’ai l’impression de saisir plus clairement ce que tu écrit, le conscient, le non conscient…Est- ce qu’une émotion perçue a un moment donné ou dans une certaine situation te renseigne sur ton non-conscient?
    A bientôt
    Sinje

Trackbacks/Pingbacks

  1. Agir, Réagir et Actions automatiques, trois modalités d’actions différentes… | Le voyage du lâcher prise - 03/01/2013

    […] “Mémé est morte à 95 ans, elle mesurait 1m60, sauf qu’à 45, elle en faisait 1m66 ? Mais qu’est-ce qu’on bien pu devenir les 6 cm manquant ?” […]

Laisser un commentaire