Prendre conscience de soi – Proposition d’une pratique pour lâcher prise.

 

Merci à www.astrofiles.net

Prendre conscience de soi, c’est un peu comme vous laisser entendre la palette de la langue émotionnelle qui s’active dans votre inconscient cellulaire : votre corps. C’est accepter d’entendre ce que cela enclenche comme conséquences et ce, en bien comme en mal, dans votre qualité de vie présente : c’est-à-dire votre vie biologique. Celle-ci est un système de référence individuel et personnel qui est dans l’instant activé par ce qui est rencontré dans son environnement.

C’est comme une banque de données, un tissu vivant, qui réagit quand il est “excité”. Sachez que nous établissons nos vérités, nos valeurs, nos filtres sur ces informations.

Filtre d’amour, peut être, puisqu’ils nous enivrent et nous plongent dans des transes et des états d’âmes sur lesquels nous étiquetons notre identité. Le vécu émotionnel contenu et retenu dans ce langage est composé de croyances, conclusions, mémoires, impressions qui créent un jeu entre les quatre émotions (peur, colère, tristesse, joie) les sensations et les impressions (froid, chaud, insensibilité,….) et impliquent l’expression de nos vies. Alors filtre anti-amour universelle ?

Sortir de ces transes constitue l’éveil – il n’y a pas de techniques qui donnent cet éveil, puisque c’est une compréhension active. Il n’y a pas non plus de Guru ou maître spirituel qui peuvent donner cet éveil, puisque c’est à chacun d’effectuer le passage dans cette deuxième naissance. Nous pouvons, par contre, tous nous entre-aider, nous inspirer.

Mon travail est de vous aider à déblayer le chemin, le vôtre : de réaliser à quoi vous vous attachez inconsciemment, ou sur quoi vous vous définissez. Il vous appartient alors, de le remettre en question ou non.

L’attachement à notre vécu émotionnel constitue le support faussement sécurisant de notre vision de nous-mêmes et de la vie. Il nous fait rester assis à moitié endormi sur une plage d’espoir et d’espérance.

Mesurer combien nous restons attachés à notre discours intérieur, c’est s’offrir le luxe de quitter cette plage et d’aller expérimenter, confiant, la magie des vagues et du mouvement.

Ainsi nous surfont sur la vie et plus sur internet. La “matière” « l’intelligence » de la vie nous porte, quoiqu’il arrive, quoiqu’il se passe. Notre façon de vivre comme notre façon d’être n’est ni la vie ni notre être – quand nous osons lâcher notre focalisation inconsciente sur “cette façon de….”, sur cette attente, nous nous focalisons alors sur cette “matière unique” que nous pouvons expérimenter dans la plénitude du vide ou le temps du silence.

Quelques principes importants pour prendre conscience de soi :

Observer et explorer ses comportements, actions, internes comme externes avec honnêteté et accueil.

Voir l’acceptation que nous pratiquons en rapport aux informations énergétiques ou émotionnelles, et ce autant de l’intérieur vers l’extérieur que le contraire.

Repérer les discours ou manipulation pernicieux du mental et de l’Ego.

Rester avec le corps ou l’esprit.

Rester dans l’expérience de l’instant et observer ce qui est vécu autant en soi que dans son environnement proche.

 Des explications, exercices, articles liés à cette pratique paraîtrons régulièrement sur ce blog. Des séances par internet vous permettrons d’asseoir et d’approfondir cette subtile pratique afin de prendre conscience de soi de lâcher prise 

 

Ces séances sont pour ma com. bien sûr.

Me contacter pour une séance en webcam.                                                                                                                               

 

 

 

 

 

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
Aucun commenatire.

Laisser un commentaire

EmailEmail
PrintPrint