Présentation

Je me présente aujourd’hui comme artiste de vie.

Pourquoi ?

Parce que dans ma vision, la vie exprime son oeuvre à travers chacun. Pour exemple :

Il y a des personnes qui subissent plus ou moins leur vie, et qui finissent perclus de douleurs, mais qui s’accrochent malgré tout à la vie. Oeuvre d’art pathétique, certes, mais images fortes, comme celle de ma mère.

Il y a des personnes qui connaissent une gloire, qu’elle soit d’estime ou financière, et qui finissent dans l’apogée ou dans une quelconque chute. Bien des scénaristes ont conté leur histoire, comme celle de mon père.

Il y a des personnes qui s’aperçoivent qu’ils ne sont rien, ni leur histoire, ni leur incarnation. Rien. Et qui finissent en s’abandonnant à la vie, comme la vôtre ? La mienne ? Reste encore à faire.

Il y a bien des vies, humaines, animales, végétales…. peu importe, elles ont toutes leur trajectoire où le rien dans un tout s’exprime. Il y en a des milliards. La tête, l’intellect, la survie s’y perdent. Le tableau arrive, se montre, et repart. Nous vivons tous cet espace/temps. L’avons-nous choisi ? Je n’en sais fichtre rien.

Pour moi le choix réside dans la conscience que nous développons à ce qui est et ce qui n’est pas, c’est une expérience qui mène à “l’agir” plutôt qu’au “réagir”, à « l’action » plutôt qu’à « la réaction ». C’est un art.

Pour cela la vie nous guide et nous porte. Peu d’entre nous vivent dans la conscience, de leur être, beaucoup se battent, s’accrochent et agissent pour exister. Il paraît difficile de s’abandonner avec confiance, amour et humilité, à cette vie qui nous nourrit et pour laquelle notre volonté n’est pas requise pour être, nous sommes déjà, et ce quoi que nous fassions.

Devenir conscient est un challenge passionnant. Pratiquer la présence, par l’observation et l’exploration, en est moyen. Mon métier est de vous aider à entendre ce courant en vous et afin d’être au courant, un conseil : “mettez les doigts dans la prise”.

C’est un voyage, une promenade où parfois le paysage comble notre désir et notre plaisir, et où parfois ce paysage nous demande le dépassement, la remise en question, le discernement. Il n’y a pas de trucs, de ficelles, d’actions salvatrices, il y a juste une présence et une pratique.

Mes séances et formations, ce blog vont dans ce sens.

Me contacter pour une séance en webcam.  

 

 « If you want to know something, go elsewhere.

If you want to un-know everything, then sit and listen »

Adyashanti. 

 

 

 

 

 

 

Aucun commenatire.

Laisser un commentaire